L’harpagophytum : Pour vos articulations et votre digestion

L’harpagophytum : Pour vos articulations et votre digestion

Faire connaissance avec l’Harpagophytum …

L’harpagophytum est une plante herbacée vivace, originaire d’Afrique du Sud et Namibie, donnant de jolies fleurs mauves délicates.

Mais elle est aussi communément appelée « griffe du diable » et tire son nom savant du grec harpagos – crochet, grappin-en référence à ses fruits munis d’une couronne garnie de plusieurs crochets acérés, qui poussent les animaux à chercher à s’en défaire en se livrant à de véritables danse « endiablée ».

De la plante, qui fait partie depuis longtemps de la pharmacopée des anciens du sud de l’Afrique, et qui est reconnue depuis les années 1970/1980 dans le monde entier, on récolte avec précaution les racines secondaires. Ceux sont ces tubercules de réserve, pouvant peser jusqu’à 1.5 kg, servant de stock d’eau et de nutriments, qui sont utilisés en phytopharmacie. 

Les vertus de l’harpagophytum : Pour vos articulations et votre digestion 

Il est reconnu pour aider le système locomoteur de l'organisme notamment en agissant sur la santé articulaire en procurant mobilité à vos articulations et flexibilité à vos tendons

Il a également des vertus digestives, l’harpagophytum facilite la digestion et rend ce processus plus confortable pour votre organisme.

L’info en plus : 

Depuis les temps les plus reculés, les anciens et les guérisseurs africains utilisaient la racine de la plante pour soulager douleurs et troubles. Un fermier et soldat allemand au début du vingtième siècle qui, envoyé en Namibie, au moment de la guerre contre les colons allemands, assista à la guérison « miraculeuse » d’un malade par un sorcier.

Il s’obstina à découvrir la raison du « miracle » jusqu’à la découverte des vertus curatives de l’harpagophytum. 

L’info en plus : 

L’harpagophytum a été victime de son succès. La survie de l’espèce menacée et le caractère équitable du commerce ont conduit le gouvernement namibien à encadrer la culture et la cueillette par un cahier des charges très précis, aboutissant à une charte de protection de l’espèce.

L’hibiscus est utilisé dans : Apaisant articulaire

Newsletter