L’essentiel pour bien comprendre et mieux vivre son arthrose.

L’essentiel pour bien comprendre et mieux vivre son arthrose.

Elle est l’une des maladies articulaires les plus connues, et aussi malheureusement celle qui touche le plus d’individus avec 10 millions de français atteints, dont 60% qui ont plus de 65 ans !

Cette maladie articulaire est la deuxième cause d’invalidité en France.

Les idées reçues portent à croire que l’arthrose c’est « quelque chose qui vient se mettre dans l’articulation » On entend souvent les gens dire « l’arthrose s’installe ». C’est FAUX l’arthrose c’est quelque chose qui s’en va. 

Définition de l’arthrose

L’arthrose (du grec arthron, articulation et du suffixe ose qui désigne une maladie dégénérative) comme son nom l’indique est une maladie dégénérative de l’articulation. Elle désigne plus particulièrement une usure du cartilage.

Elle touche particulièrement les genoux, les hanches , les doigts de pied mais aussi les doigts et les poignets.

Avant toute chose, il faut savoir à quoi sert le cartilage.

« Cet os mou » que vous avez découvert dans les ailes de poulet pendant votre enfance est en réalité un tissu présent dans différentes parties du corps (nez, oreilles etc) mais aussi et surtout dans chacune de nos 360 articulations.

Le cartilage à deux fonctions essentielles, la première est de favoriser le glissement des os pour permettre le mouvement à travers les contractions musculaires. La seconde fonction est d’absorber les chocs et la pression entre les os. 

Il y a différents types de cartilage dans le corps humain avec une efficacité plus grande sur le glissement ou sur la résistance à la pression en fonction de la zone concernée.

La particularité du cartilage est que ce tissu n’est pas irrigué en sang et n’est pas traversé par des nerfs et donc pas connecté à notre système nerveux.

Ceci explique que la régénération du cartilage par l’organisme est très lente et difficile. Cela implique aussi que l’on a plus intérêt à préserver notre capital cartilage que l’on se construit en général et en moyenne jusqu'à la fin de la croissance que de compter sur un renouvellement des cellules cartilagineuses.

L’arthrose comment ça marche ??

L’arthrose, c’est le fruit d’un rude combat entre le cartilage créé par des cellules « les chondrocytes » et les cellules détruites par le fonctionnement de vos articulations.

Quand il y a plus de cartilage détruit que ce que votre corps est capable d’en produire, les fonctions de glissement et d’amortissement du cartilage ne seront plus remplies efficacement et vos articulations vont se dégrader.

Voilà pourquoi l’arthrose apparaît en vieillissant :

3 types de lésions au niveau de l’articulation 

-          la fissure et érosion du cartilage

-          L’érosion de l’os lui même

-          L’excroissance osseuse

Une radio vous permettra assurément de connaître l’état de votre capital osseux et parfois même de dater approximativement l’arthrose.

Les deux cercles vicieux de l’arthrose 

Le premier cercle : celui du cartilage en lui même :

Moins on a de cartilage, moins le cartilage produit de cellules de renouvellement du cartilage donc on a encore moins de cartilage qui produit de moins en moins de cellules de renouvellement du cartilage ….

Le deuxième cercle : Le cercle de l’inflammation :

Des études scientifiques ont découvert que cette maladie était plus qu’une simple usure mécanique, mais aussi une maladie inflammatoire, grave, et évolutive qui touche environ 17% de la population en France.

Quelque soit le type de lésion dont vous êtes victime, la première conséquence sera la création d’un terrain inflammatoire pour 2 raisons 

-          D’abord parce que l’inflammation est une réponse immunitaire de l’organisme pour protéger l’organisme. Cette inflammation vient entre autre par le liquide synovial chargé de protéger et faire glisser l’articulation. Ce liquide apportant la réponse inflammatoire va expliquer le gonflement entre autre le gonflement de l’articulation.

-          D’autre part parce que les chocs vont créer des débris de cartilage qui doivent être éliminer et leur élimination passe par un processus inflammatoire et qui vont donc entretenir l’inflammation créée par les chocs

L’inflammation due à votre défaut de cartilage aggrave ainsi votre arthrose. L’inflammation va augmenter la destruction du cartilage. Dans un fonctionnement normal, le cartilage empêche l’inflammation de le détruire en secrétant une substance qui va empêcher la destruction du cartilage par l’inflammation. Si vous êtes victime d’arthrose votre cartilage endommagé ne pourra pas empêcher les substances inflammatoires de continuer à ronger votre cartilage. 

Au quotidien, qu’est-ce que ça change ?

Des douleurs 

Ce n’est pas l’arthrose qui créer la douleur, c’est l’inflammation.

En effet, la douleur ne provient pas du cartilage pour une raison évidente c’est que si le cartilage n’a pas de nerf il ne peut nous transmettre l’information de la douleur.

En revanche, l’inflammation de l’articulation, dépourvue de la protection du cartilage va déclencher des secrétions d’hormones responsables de l’envoi d’un message de douleur à votre cerveau par le système nerveux de la douleur.

La douleur vient aussi des chocs répétés des os entre eux lorsque que le cartilage ne remplit plus sa fonction de « coussin » entre les os et d’absorbeur de chocs.

Des raideurs

Il y a 4 facteurs qui peuvent expliquer les raideurs dont vous pouvez être victime et le fait que l’arthrose soit la deuxième cause d’invalidité en France.

Premièrement l’usure du cartilage :Sa fonction est de faire glisser avec le moins de contraintes possibles vos os entre eux. Quand le cartilage s’use, le cartilage ne remplit plus bien sa fonction de glissement des os et va créer des gênes dans le mouvement.

Des excroissances osseuses peuvent même apparaître sur l’articulation et vont devenir des « butés » dans le mouvement comme une cale qui empêcherait une porte de s’ouvrir ou de se fermer.

La seconde est le gonflement de l’articulation lié à l’inflammation: Quand votre articulation gonfle, il y a moins de place pour que votre articulation puisse retrouver toute l’amplitude dont elle a besoin.

Troisièmement : L’inflammation est une réponse immunitaire, pour se protéger le muscle va se raidir tant que l’inflammation est présente et si l’inflammation dure trop longtemps il faudra souvent étirer les muscles autour de l’inflammation pour que vous puissiez retrouver votre amplitude.

Dernière explication : La douleur va inconsciemment vous pousser à vous servir de moins en moins de votre articulation. Et une articulation, c’est comme une voiture, il faut que ça tourne … Raison de plus de pratiquer une activité physique résonnée et régulière. 

Mais pourquoi ça m’arrive à moi ?

Comme vu précédemment l’arthrose provient soit d’une mauvaise qualité de cartilage soit de l’inflammation qui dégrade le cartilage.

L’arthrose a un important caractère héréditaire. Si un de vos parents souffre d’arthrose vous avez 1 « chance/ risque » sur 2 d’être victime d’arthrose notamment à cause du terrain inflammatoire souvent hérité de vos parents.

Vous êtes cependant aussi souvent maitre de votre destin et vous pouvez réduire les risques :

En limitant les chocs liés à votre activité professionnelle et surtout sportive et physique. Typiquement, il est fortement conseillé de pratiquer la course à pied sur terrain souple. 

En soignant rapidement et efficacement toutes les lésions articulaires du type entorse pour éliminer au plus vite l’inflammation qui va s’attaquer à votre cartilage. Pour cela nous, nous pouvons vous conseiller dans notre gamme « Nats'up apaisant articulaire » qui va agir rapidement et efficacement sur l’inflammation articulaire en compléments alimentaires élaborés à 100% à partir de plantes et fabriqués en France. (étude clinique à l’appui).

Les compléments alimentaires, c’est bien, mais l’alimentation c’est la base!

Il faut ainsi bannir le mauvais gras de votre alimentation.

Certains gras comme l’huile de tournesol, ou de mais, les sucres raffinés que vous retrouvez dans les produits industriels, le lait de vache … vont favoriser le terrain inflammatoire de votre organisme. A l’inverse, l’oméga 3 que l’on retrouve dans le poisson, le colza, la noix, le soja etc … vont réduire votre potentiel inflammatoire. Vous pouvez vous en procurer également sous forme de compléments alimentaires (que nous proposerons prochainement chez Nats’up, faute de ne pouvoir encore vous proposer un complément de très haute qualité dans l’esprit et l’éthique qui nous guide).

Il faut éviter la sédentarité qui mène dans un premier temps au surpoids et donc va créer des chocs plus importants au niveau de vos articulations. Voire même une situation de handicap ou tout du moins de mobilité réduite.

Enfin si vous souffrez actuellement d’arthrose, nous vous conseillons d’une part de respecter tous les conseils liés à la prévention et d’autre part de vous faire supplémenter par Nats’up Souplesse articulaire.

-          Le Curcuma va lutter contre l’inflammation

-          Le Cassis, le Gingembre et le Noni vont agir sur la souplesse et la mobilité

-          Le Gingembre va agir contre les raideurs articulaires.

-          Le Bambou et le Boswelia  pour le confort de vos articulations.

-          Le Bambou et le Curcuma pour la Santé des os et des articulations.

-          Et enfin le Cassis va agir sur la souplesse musculaire pour une action sur l’ensemble de l’articulation.

Retrouvez plus d’information sur Nats’up souplesse articulaire ici 

Enfin pour préserver votre capital osseux nous proposons un complément Os et cartilage conseillé avant les premières crise d’arthrose en préventif.

Prenez soin de vous !

L’équipe Nats’up !

Newsletter