La peau : Bouclier de notre corps humain…

La peau : Bouclier de notre corps humain…

Ce dossier sur la détox, partagé avec vous depuis plusieurs semaines déjà, nous amène aujourd’hui à parler de la peau. Dépendante des autres organes émonctoires de notre corps (voir nos précédents articles : les reins, les intestins et les poumons), la détox de la peau rentre dans une  démarche globale d'assainissement de notre organisme. Le foie, dernier organe à traiter, sera développé dans les semaines à venir…

Ça ressemble à quoi ?

La peau est l’organe possédant la plus importante surface et masse de l’organisme. Elle représente en moyenne 16% du poids total d’un humain et si l’on devait l’étirer, celle-ci mesurerait environ 2m2.

La peau qui constitue en quelque sorte notre « bouclier », assure 4 rôles importants impactant l’ensemble de notre santé :

-   Protection contre le milieu extérieur (bactéries, virus…)

 Rôle immunitaire

-   Régulation thermique grâce aux poils

-   Synthèse hormonale

Notre corps, truffé de capteurs sensoriels, peut grâce à cet organe explorer le monde par l’intermédiaire du sens du « toucher ».

Comment ça fonctionne ?

La structure de la peau est composée de 3 couches superposées. Ainsi en partant de l’extérieur vers l’intérieur, on rencontre :

L’épiderme : mesure moins d’1 millimètre, est à majorité composé de « cellules mortes », dit « kératinisées », du fait des différents mouvements que nous effectuons en journée, ou bien lorsque nous faisons notre toilette. Aussi surnommé « fausse peau », l’épiderme est divisé en 4 sous-couches à basale, malpighi, granuleuse et cornée.

Le derme : plus souple, est 4 fois plus épais que l’épiderme. Il contient des terminaisons nerveuses et des vaisseaux sanguins. C’est également, ici que se situe le bulbe du poil (la base). Cette sous-couche assure la protection et est aussi auto réparatrice. Le tissu cicatriciel en cas de plaies ouvertes est synthétisé par la protéine dite « collagène ». Cette couche que constitue le derme est, elle aussi, divisée en 4 sous-couches : Papillaire, Réticulaire, Fibroblastes et Histiocytes.

L’hypoderme : riche en graisse et en vaisseaux sanguins, il est la couche la plus profonde. Son rôle est d’absorber et d’amortir la pression que la peau subit, par exemple au niveau de nos talons lors de la marche ainsi qu’au niveau de nos fesses, lors de la position assise.

Par ailleurs, la peau secrète du sébum et de la sueur. Associés, ils ont un rôle protecteur. La sueur de nature acide assure une action préventive. Une flore cutanée vit naturellement à la surface de la peau pour lutter contre les micro-organismes pathologiques. Il faut cependant prêter attention : une accumulation trop importante de sébum et de sueur est propice à la prolifération des bactéries sur un terrain chaud et humide.

Conseil: Les bains chauds sont préconisés durant la période hivernale. Ils stimulent la circulation, en raison de la dilatation des vaisseaux, d’où l’augmentation du débit sanguin. Il y a donc plus d’oxygène et de nutriments dirigés vers les tissus de la peau.

Cependant, prendre des bains avec modération ! Un nombre trop important de bains par semaine notamment par les gels douches agressifs utilisés, causerait un assèchement de la peau, d’où une diminution du rôle protecteur de la peau.

A quoi servent les poils ? Peau et poils : partenaires ?

Les poils jouent un rôle de protection contre la chaleur, le froid et les ultraviolets, notamment les cheveux au niveau de la tête. Les poils permettent aussi l’hydratation suffisante de la peau, par le sébum.

Grâce aux poils, nous sommes capables de percevoir un contact physique sans que l’épiderme ne soit pour autant stimulé.

Les cils et les sourcils représentent des barrières contre les poussières environnantes. Les poils des oreilles eux, font office de filtre auditif. Les poils du nez, permettent de filtrer les odeurs ainsi que les micro-organismes extérieurs. Pour ce qui est des aisselles et des organes génitaux, ils assurent un rôle protecteur contre les micro-organismes extérieurs.

Du fait que notre société actuelle tolère plus ou moins bien les poils recouvrant la totalité du corps humain, certains passent leur temps à les éliminer. Seuls les paumes des mains, les plantes des pieds et les ongles en sont dénués.

Les poils sont surnommés « tiges capillaires ». Leur formation s’effectue dans un « bulbe pileux » allant jusqu’à 4 millimètres sous la peau, au niveau des cellules « kératinocytes ». Ces cellules constituent 90% de l’épiderme, synthétisant ce que l’on appelle de la « kératine » pour que le poil ait une base solide. Ces cellules définissent non seulement les poils de l’individu mais aussi la pigmentation de la peau.

Ce bulbe pileux est nourri par les vaisseaux sanguins, puis animé par les muscles dits « érecteurs » permettant ainsi aux poils de se redresser et pour ainsi donner tout son sens à l’expression « chair de poule ».

Remarque : Les poils, les ongles et les cheveux sont très recherchés par les enquêteurs puisqu’ils révèlent de manière indiscutable l’ADN d’un individu.

Comment prendre soin de sa peau ?

Voici quelques conseils afin de préserver une peau jeune et élastique. Des gestes pourtant simples et efficaces, qui, sur le long terme, donnent de vrais résultats :

-   Laver à l’eau froide son visage. Un réflexe à prendre dès votre réveil. Cela va permettre de donner un coup de fouet à votre peau en réveillant les tissus et ravivera la circulation sanguine. Pourquoi de l’eau froide ? Cette basse température va venir stimuler les micros vaisseaux. Le contact du froid sur votre peau entraine un resserrement des tissus puis une dilatation, et un regain de flux sanguin s’opère. Cette gymnastique matinale permet aussi de ré oxygéner les tissus.

 Le massage quotidien, rapide et fait par soi-même. Se masser le visage 5 minutes plusieurs fois par semaine, en allant du cou jusqu’au front, et du nez jusqu’aux oreilles est un remède anti-âge ! Ce massage permet la réactivation micro-sanguine, ainsi les échanges se réalisent plus facilement et permet d’éliminer les toxines. La pression que l’on effectue sur les cellules fibroblastes, permet de sécréter du collagène, vecteur de la tonicité des tissus.

-   Bien manger ! On le dit suffisamment, au point d’en connaitre les slogans par cœur. Varier son alimentation en mangeant des fruits et légumes de saison chaque jour est essentiel pour tout le bon fonctionnement de notre organisme. Sachez qu’en 1 mois vous pouvez déjà revigorer votre peau par une meilleure alimentation !

-   L’eau, c’est la vie. Elle draine, et est essentielle à notre métabolisme. Elle va venir détoxifier nos tissus et ainsi illuminer et re pulper l’intégralité de notre organisme. Même si des cosmétiques existent sur le marché, pour hydrater notre peau, il faut aussi l’hydrater de l’intérieur en buvant à souhait.

-   Le soleil, c’est grâce à lui, notre peau brunit, mais aussi vieillit ! Ne pas en abuser, ses rayonnements sont en effet facteurs de l’accélération du vieillissement de la peau. Même lorsqu’il se cache, ses rayonnements traversent la couche des nuages, nous sommes ainsi exposés à ses dangers tout au long de l’année. L’été est le moment où la puissance des ultraviolets est à son apogée et où le soleil est le plus dangereux pour notre peau (12h-16h). Veillez donc à utiliser une protection solaire adaptée à votre peau pour préserver votre capital jeunesse, qui diminue de manière irréversible.

Info en plus : La peau et le soleil sont-ils amis ? Ni ennemi,  ni ami…Nous ne pouvons vivre sans soleil, mais devons rester prudent au temps d’exposition sur la serviette. Il est important de protéger sa peau en fonction de son « phototype », c’est-à-dire les différents types de peau.

Les maladies liées à la peau ?

C’est le dermatologue qui ausculte majoritairement notre peau, mais aussi nos muqueuses, notre cuir chevelu et nos ongles. De l’acné au zona, en passant par les coups de soleil en plein été, la peau est en contact direct avec le monde extérieur chaque jour de l’année. Ainsi le rôle de la peau est bien de protéger les autres organes des infections environnantes. 

Nous sommes tous confrontés un jour ou l’autre à des problèmes de peau. Cela passe par des maladies dites « bégnines » telles que les démangeaisons, verrues ou encore les herpès, pour certaines récurrentes. On peut aussi trouver des maladies plus « sérieuses », comme le psoriasis, l’eczéma ou voire les mélanomes.

Quoiqu’il en soit, il est vraiment important de prendre soin de sa peau. Par exemple, prêter attention aux différents composants chimiques présents dans les cosmétiques, mais aussi dans les gels douches et shampoings. Surveillez vos grains de beauté, il est important de se rendre chez un dermatologue annuellement voire tous les deux ans. Ce contrôle prévient ainsi des risques de mélanome.

Les effets bénéfiques du sport sur la peau ?

A tout âge, l’activité physique vous procurera vitalité et santé. Si vous ne faites pas de sport, et que vous vous situez dans la quarantaine, vous pouvez toujours commencer le sport, il n’y a pas de deadline ! Le fait de maintenir votre corps actif et dynamique permet d’améliorer la circulation sanguine et évite le relâchement musculaire. Lorsque vous pratiquez une activité sportive, vous transpirez, et éliminez les toxines de votre organisme en favorisant l’oxygénation des tissus, notamment celle de la peau.

Qui dit pratiquer une activité, dit porter attention à sa santé. De manière quasi automatique, la pratique sportive induit un régime alimentaire équilibré. Vous allez augmenter votre apport hydrique, étant donné que votre corps vous en demandera plus. De ce fait, vous aurez meilleure mine !

                                               « Mens sana in corporer sano »

                                               « Un esprit sain dans un corps sain »

Exercer une activité sportive régulièrement a une influence positive sur l’organisme notamment sur la peau, et aussi sur le mental. Après une séance, vous vous sentirez détendu et déstressé. Se dépenser est bon pour le sommeil, et c’est pendant le repos que notre peau se régénère.

Comment remédier à la peau rougie suite à un effort physique ?

Suite à un effort physique intense, la peau de notre visage rougie : Pourquoi ?

Pendant l’effort, votre température corporelle augmente. Les vaisseaux sanguins se dilatent du fait de l’augmentation de la fréquence cardiaque. Afin de lutter contre ce réchauffement, le corps va alors se mettre à transpirer. Si votre peau devient rouge, c’est que oui, vous vous êtes mis dans le rouge ! Vous pouvez alors ressentir des palpitations lorsque vous stopperez votre activité. Il est conseillé de boire de l’eau à cet instant et de s’allonger pendant quelques minutes, et vous vous sentirez mieux et votre visage reprendra sa couleur initiale.

Conseil : L’idéal quand on fait du sport est d’essayer de garder une température basse. Comment faire ? Tout simplement en s’hydratant régulièrement pendant l’effort, ou bien en se munissant d’une brume rafraichissante et modérer son activité.

Lorsque nos muscles se contractent durant l’effort, ils produisent de la chaleur et donc diminuent l’eau présente dans notre organisme. Buvez, vous évitez la déshydratation !

Boire pendant l’effort, optimise la qualité de récupération, vous vous sentirez moins fatigué et surtout moins courbaturé. Fini les excuses désormais ;)

Après l’effort, pour remédier au visage écarlate, il convient notamment de :

-   Vous posez en vous étirant pour diminuer la température de votre corps ainsi que d’atténuer les douleurs éventuelles.

-   Appliquez une serviette bien imbibée d’eau froide sur votre visage et votre décolleté, mais aussi à l’arrière de votre cou.

Pourquoi votre cou ? Avant d’arriver à votre tête, le sang passe par le cou (artères :  thyroïdienne, jugulaire, carotidienne), et si vous refroidissez cette zone, vous abaisserez la température du sang qui monte jusqu’à votre cerveau et diminuerez ainsi les rougeurs de votre visage.

Comment faire pour détoxifier sa peau ?

La « détox », un terme qui vous est familier désormais, contribue à l’élimination des toxines. La détox de la peau rentre dans une démarche globale d’assainissement de l’organisme. Elle aide au renouvellement cellulaire général, notamment assainit les pores, et booste votre hydratation. Le Printemps et l’Automne sont idéals pour se détoxifier.

En effet, au changement de saison, notre corps et notamment notre peau ne sont pas en pleine santé physique et ressent de la fatigue. Ce rituel santé, est aussi bénéfique pour le foie qui élimine les déchets qui circulent dans notre organisme et les reins qui filtrent le sang.

Voici des habitudes simples et efficaces à adopter qui rendront votre mine éclatante :

-   Modifier son alimentation en s’habituant à boire de l’eau. Dès le matin, buvez un grand verre d’eau tiède. La température froide des jus de fruits ou de l’eau tout juste sortis du réfrigérateur, agresse en réalité votre organisme qui se réveille lui aussi, comme vous, et quelle tête feriez-vous, si on vous versait de l’eau froide sur la tête… ? 

-   Laissez votre peau prendre l’air, évitez-lui le fond de teint quelque temps, elle a le droit de respirer ! Nettoyez votre visage le matin et soir avec à l’eau froide et un savon au ph neutre. Vous la redynamiserez. Les bains vapeurs maison seront aussi très efficaces !

-   La marche à pieds, la salle de sport, le rugby…trouvez une activité sportive qui vous donnera envie de persévérer ! Vous respirez et transpirez en évacuant les toxines.

Du côté des plantes… ?

Les plantes utilisées depuis la nuit des temps par les médecines chinoises et ayurvédiques, répondent toujours présentes aux besoins de notre organisme pour améliorer notre santé. Voici une petite liste non-exhaustive de plantes qui réconforteront votre peau et la re-boosteront.

-   Le thé vert combine plusieurs actions bénéfiques sur notre organisme. Il est riche en antioxydants, mais pas seulement, cette plante est efficace contre les problèmes de peau notamment l’acné. Le thé vert est présent dans le Draineur.

-   L’hibiscus, cette belle plante surnommée « oseille de Guinée »est idéale pour notre peau, elle est hydratante, nourrissante et protectrice. Le Multi vitaminé et le draineur en sont, entre autres, composés.

Info en plus :  Que dit la médecine traditionnelle chinoise ?

La médecine traditionnelle chinoise vise à préserver la santé du patient dans sa globalité en traitant l’étiologie du problème, afin d’obtenir des résultats durables. Depuis plus de 2 500 ans, cette médecine traite les problèmes de peau notamment par l’acupuncture, les ventouses, la pharmacopée chinoise…

Ainsi, la médecine chinoise en traitant la peau qui est en relation avec tous les autres organes internes de notre organisme, par les méridiens et vaisseaux sanguins, soulage tout notre organisme.

En effet, un déséquilibre provenant d’un organe interne peut se répercuter sur la peau. Les émotions comme le stress, une mauvaise digestion, le surmenage peuvent en être la cause.

Prenez soin de vous !

Newsletter