Le gras : c'est la vie !

Le gras : c'est la vie !

Notre sujet du jour :  Le gras.

Selon « l’Organisation mondiale de la santé » (OMS), le nombre de cas d’obésité a quasiment triplé depuis 1975…En effet, 1,9 milliards d’adultes étaient en surpoids en 2016. De plus, une partie de la population mondiale réside dans des pays où le surpoids et l’obésité sont des causes de mortalité. 

Aujourd’hui, nous ne prenons plus le temps pour les deux activités primordiales à notre bon métabolisme et à notre bonne santé… : Manger et Bouger Peu de sports, trop de sucre, trop de gras…

Comment garder une bonne santé ? La révélation sur les lipides essentiels à notre santé…

Le gras : Qu’est-ce que c’est ?  

Le terme « lipide », du grec « lipos » se traduit par « gras ». Les lipides font partie des 7 constituants de base d’une alimentation normale avec les glucides, les protéines, les vitamines, les oligo éléments, les minéraux et l’eau. Ces nutriments sont indispensables au bon fonctionnement du corps humain.

La particularité du « gras », c’est son insolubilité dans l’eau. On le qualifie alors d’« hydrophobe ».

Ces graisses interviennent au sein de nombreuses fonctions biologiques comme les hormones sexuelles par exemple, et participent à la structure et au bon fonctionnement des membranes cellulaires.

Les lipides dérivent de « l’acétyl coenzyme A », une molécule qui se divise en deux groupes : les « isoprénoïdes » (comportant les stéroïdes) et les « diterpènes » (autres vitamines). L’acétyl CoA est un important intermédiaire du métabolisme des glucides, des protéines et des lipides.

Les 4 types de gras :

Une alimentation saine comprend de bonnes matières grasses qu’il ne faut pas négliger... Les lipides sont donc essentiels ! Voici les 4 grands groupes d’acides gras :

Les « bonnes » graisses à privilégier dans votre alimentation :

-   Acides gras mono insaturés (AGMI) : Présents dans les graisses animales et végétales comme l’huile d’olive, le soja, les oléagineux (noisettes, cajous, amandes), la viande mais aussi dans les fruits à coque (noisettes, noix…).

-   Acides gras Poly insaturés (AGPI) : se divisent en deux types d’oméga, les oméga 3, ont un rôle protecteur et les oméga 6 possèdent une action bénéfique sur les taux de lipides sanguins. On les retrouve dans les poissons gras tels que le saumon, le maquereau, la truite, le hareng et la sardine. Ils sont qualifiés « essentiels » pour notre santé car ils ne peuvent pas être synthétisés par notre organisme.  

Les graisses à éloigner voire bannir de votre alimentation :

-   Acides gras saturés (AGS) : Également présent dans les graisses d’origine animale telles que le fromage, le beurre et la crème fraîche par exemple. En excès, ces graisses augmentent le mauvais cholestérol, le risque de diabète, l’hypertension et les problèmes cardiovasculaires. On vous rassure, consommés avec modération et accompagnés d’une activité physique régulière, vous pouvez en mangez, mais avec modération.

-   Acides gras TRANS (AGT) : Ces acides gras, sont issus de l’hydrogénation. Leurs molécules ont été modifiées.On les trouve dans les produits de consommation d’origines industrielles à savoir, les biscuits, céréales, pâtes à tartiner ou encore certaines pâtes à tartes…

Le gras : essentiel pour notre cerveau !

En effet, les lipides sont source d’énergie pour notre organisme. Ces bonnes graisses nous permettent d’être en forme tout au long de la journée.

Le cholestérol et les oméga 3 et 6 (les acides gras poly insaturés) participent aux bonnes fonctions cognitives et préviennent du déclin du cerveau. 

Les oméga 3 ont un rôle anti inflammatoire et les oméga 6 plutôt Pro inflammatoire. Il s’avère depuis quelques années qu’un déséquilibre est observé entre les deux par l’alimentation moderne, ce qui pourrait expliquer le fait que la balance pencherait plus du côté Pro inflammatoire, donc des Oméga 6 et ainsi vers les maladies inflammatoires, à savoir les cancers, les diabètes, les maladies auto-immunes…

L’alimentation a un impact sur la santé, positif ou…négatif. La qualité des graisses consommées a un impact sur les fonctions du cerveau, connu pour être l’organe le plus gras du corps humain. En effet, 55% de son poids est composé de graisses.

Les lipides sont les constituants principaux des membranes cellulaires, le lieu d’échanges entre les systèmes hormonaux, nerveux et immunitaires.

De manière globale, pour avoir un cerveau en « bonne santé », il faut se nourrir de bonnes graisses à savoir : de cholestérol, d’acide gras insaturés, d’oméga 3 et 6…

Comment distinguer le bon/mauvais cholestérol ?

Le cholestérol, est une graisse apportée pour 1/3 par notre alimentation, et seulement responsable de 10% de notre taux de cholestérol sanguin. Le foie, lui apporte 2/3 de cholestérol à partir de protéines, de graisses, glucides. Le foie produit ainsi environ 1g de cholestérol par jour.

Au sein de notre organisme, on retrouvera alors 2 types de cholestérol cette fois-ci bon et mauvais :

Le HDL (High Density lipoproteins) va venir récupérer tout le cholestérol reparti dans notre organisme pour ainsi le ramener au foie pour y être transformé, puis éliminé. Il a un rôle épurateur auprès de notre organisme.

Le LDL(Low Density Lipoproteins) quant à lui va venir distribuer le cholestérol du foie vers les cellules qui en ont besoin, notamment les hormones sexuelles. Cependant s’il y a un dérèglement à ce niveau, le LDL va alors s’accumuler dans les artères et ainsi contribuer à la transformation de plaques « d’athéromes » qui vont faire bouchons.

Rappelons-en quoi le cholestérol est essentiel à notre bon métabolisme :

-   Constitue les membranes des cellules du corps

-   Dirige le développement de certaines cellules du fœtus

-   Participe à la formation des synapses

-   Un ingrédient de la bille

-   Précurseur de la vitamine D (rappel : permet de maintenir une bonne capacité d’absorption du calcium, du magnésium et du phosphore par les intestins)

-   Graisses corporelles

Quel est le gras que l’on peut consommer ? Dans quels aliments en trouver ?

Et si on vous disait que mangez gras, c’est facile ? Voici une petite liste non-exhaustive des bons aliments gras à ne pas exempter de votre alimentation quotidienne :

-   Les huiles végétales : telles que le colza, l’olive, sésame, soja…Elles permettent de réduire le mauvais cholestérol.

-   L’avocat : est un aliment gras, riche en vitamines K, B9, minéraux, oligo éléments, antioxydants, caroténoïdes… Il contient des graisses saines « mono insaturées » qui réduisent le mauvais cholestérol (LDL) et aux vertus protectrices pour le cœur.

-   Les oléagineux : les amandes, noix, noix de cajou, graines…sont riches en « acides gras mono, poly insaturés » et vitamine E. De plus, elles fournissent également des protéines et des fibres. Ils ont un rôle prépondérant dans la production d’œstrogènes et de testostérones. Les noisettes et amandes grillées pour l’apéritif ne comptent pas bien évidemment car transformées par l’alimentation industrielle et dénaturées…

-   Les poissons gras : maquereaux, sardines, harengs…Ces poissons gras, riches en oméga 3 et vitamines D, aident d’une part la mémoire et améliore les connexions nerveuses. D’autre part, ils augmentent le bon cholestérol (HDL) et la protection cardio vasculaire.

-   Légumes verts : Brocolis, haricots, choux… Ils sont très riches en oméga 3 et éliminent les toxines accumulées dans notre organisme.

-   Le chocolat noir, à hauteur de 70% ou plus de cacao, s’avère riche en magnésium, fer, vitamines et en antioxydants. Il permet d’abaisser la pression artérielle. Un petit carré de temps en temps vous fera du bien !

Comment éliminer les acides gras saturés de notre organisme ?

D’une part en rééquilibrant son alimentation aux besoins de son organisme et en diminuant sa consommation d’acides gras saturés et Trans.

D’autre part, introduire des plantes à votre alimentation quotidienne peut aussi être un moyen naturel d’atteindre ses objectifs d’amincissement et de bien-être.

Notre alimentation actuelle et notre sédentarité sont les principales causes de la prise de poids.

Les plantes présentent dans les compléments alimentaires de la gamme Nats’up Minceur ont pour but de contribuer à réduire la fatigue qui peut survenir pendant une phase de perte de poids et ainsi permettre de retrouver un métabolisme énergétique normal.

Parmi ces plantes nous retrouvons :

Le thé vert : cette boisson consommée depuis plus de 5000 ans, est connu pour ses vertus amincissantes. Il permet d’éliminer le gras présent dans notre organisme notamment grâce à la caféine qu’il contient. Le Nats’up Draineur contient des extraits de thé vert.

La Chicorée : cette plante dite nettoyante, est connu pour ses bienfaits digestifs et dépuratifs. La chicorée ne permet pas seulement de garder la ligne, elle possède aussi des propriétés médicinales bonnes pour notre santé. Cette « fleur bleue » est présente dans le complément Nats’up Minceur.

Le Café vert : est connu comme étant un réel absorbeur de graisses de l’organisme. La caféine présente dans ces grains permet d’augmenter la combustion des graisses dites « réserves ». Des extraits de café vert sont présents dans le Nats’up Minceur sport.

Et comme si on ne vous en avez pas encore assez parlé aux cours de nos 6 articles sur la détox, une détox permet aussi de mieux faire fonctionner le foie et donc l'assimilation et l'utilisation du gras par notre organisme notamment grâce au curcuma ou encore au bouleau...

Prenez soin de vous !

 

 

Newsletter